banner

Blog

Nov 15, 2023

Tadej Pogačar et Remco Evenepoel viennent de faire des entraînements absolument dingues

Tadej Pogačar et Remco Evenepoel, deux des meilleurs pros du moment, ont fait des entraînements absolument fous mardi. Pog, qui s'est fracturé le poignet à Liège-Bastogne-Liège, n'a commencé à rouler dehors que récemment. Mais il a définitivement gardé sa forme physique sur les rouleaux, à en juger par sa récente sortie.

Le coureur des Emirats Arabes Unis a parcouru 156,55 km, en altitude, par 40 degrés Celsius en Espagne. Oh et il a grimpé plus de 4 000 m et a quand même réussi à atteindre une moyenne de 30,5 km/h. Le Slovène a intitulé la course "Vrum vrum". Lors d'un appel aux médias vendredi, il a fait le point sur le déroulement de sa préparation. "J'ai perdu un peu d'entraînement et je n'ai pas pu faire grand-chose sur la route au cours des quatre dernières semaines. Je dois donc me concentrer davantage sur les intervalles et les longues séances d'entraînement à l'extérieur", a-t-il déclaré. "Je me suis assez bien entraîné sur le home trainer et la course. La forme n'est pas aussi mauvaise que je le pensais après l'entraînement sur les rouleaux, et le poignet s'améliore de jour en jour. Et maintenant, je vais essayer pour sortir le plus possible de ce camp ici."

Pendant ce temps, Evenepoel se prépare pour le Tour de Suisse. Ayant quitté le Giro d'Italia tôt en raison d'un test positif au COVID-19, le Belge a réorganisé sa saison de course. Il a posté un "Liège-Bastogne-Liège personnalisé" sur Strava.

Le Soudal Quick-Step a parcouru 231 km à travers les Ardennes, escaladant 20 ascensions en cours de route au cours de ses sept heures de trajet. C'est 4 335 m de dénivelé ! Il s'est assuré de franchir de nombreuses ascensions de la Classique, comme le Col de La Redoute, la Roche-aux Faucons, la Côte de Stockeu et le Col du Rosier au cours de sa balade de sept heures.

Une publication partagée par Remco Evenepoel (@remco.ev)

PARTAGER